Skip to main content

An: Directeur.trice.s généraux.ales, au conseil d'administration et/ou aux organisations faîtières des institutions financières suisses

Un réchauffement climatique de 4-6°C causé par de l’argent suisse ? Très peu pour nous !

La place financière est aujourd'hui l'un des plus grands pollueurs de Suisse. Mais ni la population ni les hommes politiques n'y prêtent suffisamment attention. Arrêtons les investissements, les financements ainsi que les assurances ayant des conséquences néfastes sur l’environnement ! Signez la lettre ouverte adressée aux directeur.trice.s, aux organisations faîtières des établissements financiers suisses ainsi qu'au Parlement. Dans cette lettre nous demandons:

1. Une réduction des émissions directes et indirectes de gaz à effet de serre de la place financière suisse à net 0 d'ici 2030, en particulier l'arrêt du financement, des investissements et des assurances pour les énergies fossiles;

2. Avec effet immédiat, pas de nouveaux investissements, prêts et services d'assurance pour les projets et les entreprises actives dans les énergies fossiles!;

3. Une publication transparente des flux financiers (financement, investissements et services d'assurance) des établissements financiers suisses et de leurs filiales à partir de 2020;

4. Des plans clairs assortis d'objectifs et de mesures concrètes des instituts financiers suisses visant à ramener leurs flux financiers en accord avec le but de réduction des émissions de gaz à effet de serre à net 0 en 2030 , la mise en place de normes scientifiques définissant les flux financiers respectueux de l’environnement ainsi que l’établissement de bases légales correspondantes pour les points 1-3.

Voici les deux lettres: https://climatestrike.ch/blog/unterschreibe-den-offenen-brief-an-die-regierung-wie-auch-an-die-finanzinstitute/

Warum ist das wichtig?

L'argent des entreprises financières suisses permet de soutenir et de financer des projets et des entreprises qui se chiffrent en milliards de dollars et qui nuisent à l'environnement. UBS a ainsi octroyé à la société d'énergie RWE, chargée de défricher la forêt de Hambach, des prêts d'un demi-milliard de francs suisses - Credit Suisse lui octroie des prêts à hauteur de plus de 100 millions.

Selon l'Office fédéral de l'environnement (OFEV), les établissements financiers suisses investissent de manière à encourager un réchauffement de la planète de 4-6°C. Cela viole clairement l'objectif de 1,5°C de la Convention de Paris. Il est grand temps que les banques et les compagnies d'assurance suisses disposent de normes et de directives claires.


Ich habe unterzeichnet, weil...

  • Pour nos enfants tout simplement!
  • Sauver notre planète
  • L'argent que nous mettons en épargne dans les banques ne doit pas fructifier en contribuant à la destruction de l'environnement et à la misère et exploitation des peuples dans les pays en voie de développement! Je rêve qu'un jour toutes les banques œuvrent avec les mêmes critères que la Banque Alternative ( https://www.bas.ch/fr/a-propos-de-la-bas/la-bas-aujourdhui/la-bas-en-bref/ ) :-)

Neuigkeiten

2019-11-04 16:34:13 +0100

1,000 Unterschriften erreicht

2019-10-20 08:54:42 +0200

500 Unterschriften erreicht

2019-10-13 11:48:55 +0200

100 Unterschriften erreicht

2019-10-12 10:42:05 +0200

50 Unterschriften erreicht

2019-10-11 21:41:21 +0200

25 Unterschriften erreicht

2019-10-11 17:44:59 +0200

10 Unterschriften erreicht