Skip to main content

An: Conseil fédéral et chef du SECO Guy Parmelin

Keep it grounded : Pas d’argent des contribuables suisses pour le secteur aérien hostile au climat !

Keep it grounded : Pas d’argent des contribuables suisses pour le secteur aérien hostile au climat !

Deutsche Version 🇩🇪: https://act.campax.org/p/keep-it-grounded-de
Versione italiana 🇮🇹: https://act.campax.org/p/keep-it-grounded-it

Les compagnies aériennes telles que Swiss et EasyJet sont sur le point d’être immobilisées en raison de Covid-19 et de la crise économique. C’est dans les prochains jours que le Conseil fédéral décidera si les compagnies aériennes doivent être secourues financièrement. Nous réclamons: Pas d’argent des contribuables suisses pour le secteur aérien hostile au climat !

Warum ist das wichtig?

Swiss a réduit son trafic aérien de 80% (1) en raison de Covid-19 et de la crise économique. Pour éviter un grounding imminent, la compagnie a sollicité l’aide de l’État. Les délibérations à ce sujet avec le chef du Département fédéral de l’économie Guy Parmelin sont à l’ordre du jour. Mais Swiss n’est pas seule avec sa requête: EasyJet Switzerland a également frappé à la porte du Secrétariat d’État à l’économie SECO (2).

Seul un petit 5% de la population mondiale a déjà pris l’avion. Mais cette minorité cause des émissions énormes: Les vols sont responsables de près de 5% de l’effet climatique provoqué par l’action humaine dans le monde, et en Suisse même de plus de 18% (3).

L’aide actuelle à l’économie ne devrait pas soutenir les compagnies aériennes qui nuisent au climat mais être investie dans la transformation vers une société durable et solidaire.

Nous revendiquons donc de Guy Parmelin: Pas d’argent des contribuables suisses pour le secteur aérien hostile au climat - Keep it grounded!
#keepitgrounded

(1) https://www.srf.ch/news/wirtschaft/coronakrise-trifft-flugbranche-es-droht-ein-swiss-grounding

(2) https://www.luzernerzeitung.ch/wirtschaft/eine-branche-im-ungebremsten-sturzflug-easyjet-verlangt-hilfe-der-schweiz-und-die-swiss-wartet-auf-den-bundesrat-ld.1204707

(3) https://www.wwf.ch/fr/nos-objectifs/trafic-aerien


Ich habe unterzeichnet, weil...

  • EasyJet, comme toutes les low costs, peut offrir des prix bas (mais pas toujours) parce qu’elle externalise le maximum de ses frais: sur les aéroports, sur les passagers qui payent en plus tout ce qui n'est pas strictement "vol", sur ses collaborateurs - si ses pilotes sont à peu près correctement payés en Suisse, ils le sont moins que chez Swiss par exemple, avec les mêmes prêts-étudiant à rembourser. Et EasyJet Switzerland n'a jamais voulu publier ses comptes !
  • Qu une partie des subsides aille au train wagon couchette et que le prêt soit sous conditions que pour les petits vols dans un périmètre de 700 km soit interdit sauf cause majeur
  • Sur les trams de Genève, on voyait les publicité easyjet, de vols pour moins de 40 francs vers des villes de toute l'Europe. C'est indécent, je ne suis pas contre les avions, mais pour une certaine mesure, et un coût adaptés aux frais dommages externalisés : le bruit, la pollution, le gâchis de ressources naturelles. Donc, pas de financement des contribuables pour ce genre de gâchis.

Neuigkeiten

2020-03-21 22:29:28 +0100

1,000 Unterschriften erreicht

2020-03-20 15:23:41 +0100

500 Unterschriften erreicht

2020-03-20 10:25:35 +0100

100 Unterschriften erreicht

2020-03-19 22:51:51 +0100

50 Unterschriften erreicht

2020-03-19 20:16:25 +0100

25 Unterschriften erreicht

2020-03-19 18:42:41 +0100

10 Unterschriften erreicht