Skip to main content

An: Fédération suisse de hockey sur glace

Don’t play with the dictator - boycottez le championnat du monde de hockey sur glace en Biélorussie

Le lundi 18 janvier, la Fédération internationale de hockey sur glace (IIHF) a annoncé qu'elle retirait le Bélarus de l'organisation du championnat du monde. C'est le résultat direct de la grande pression qui a été exercée sur l'IIHF de toutes parts - également grâce à notre campagne. Merci pour ton soutien !

Deutsche Version: https://act.campax.org/p/belarus-eishockey-wm
English version: https://act.campax.org/p/belarus-icehockey

***

Mesdames et Messieurs, Cher M. Bloch

La situation politique en Biélorussie est préoccupante. Depuis la falsification systématique des résultats des élections par le régime de Loukachenko en août de l'année dernière, des centaines de milliers de personnes sont descendues dans la rue, semaine après semaine, pour exiger la démission du dictateur et de nouvelles élections démocratiques. Le régime tente de réprimer les protestations par la répression. Plus de 33 000 personnes ont déjà été arrêtées, plus de 1’000 cas de torture de l’'État ont été documentés en 2020, et 183 personnes sont actuellement emprisonnées en tant que prisonniers politiques.

Alors que les droits de l'homme sont massivement violés en Biélorussie, le championnat du monde de hockey sur glace va s'y dérouler comme prévu de mai à juin de cette année. L'argument est que le sport et la politique ne devraient pas être liés. Ce qui est intéressant, car c’est précisément pour cette raison que l'organisation de la Coupe du monde en Biélorussie serait fatale. C’est justement pour ne pas mêler la politique avec le sport que le championnat du monde ne devrait pas se dérouler en Biélorussie. Loukachenko veut utiliser la Coupe du monde comme une scène de propagande pour présenter son pays comme étant ouvert et libre, alors qu'à quelques mètres des matchs, les gens craignent pour leur vie parce qu'ils protestent pacifiquement contre les élections truquées.

Cela ne doit pas se produire! Nous vous demandons de faire tout ce qui est en votre pouvoir pour empêcher le déroulement de la Coupe du monde en Biélorussie. Vous devriez faire pression sur la Fédération internationale de hockey sur glace (IIHF) pour qu'elle retire le championnat du monde en Biélorussie et communiquer publiquement que la Suisse boycottera le championnat du monde s'il a lieu en Biélorussie .

Nous ne devons pas devenir complices de la dictature. Unissons-nous pour veiller à ce que le sport ne soit pas utilisé pour la propagande d’un régime dictatorial.

Warum ist das wichtig?

René Fasel, président de la Fédération mondiale de hockey sur glace IIHF, est resté jusqu'à présent favorable à l'organisation du championnat du monde en Biélorussie. À la mi-janvier 2021, il s'est même rendu à Minsk et s'est fait photographier en train d'embrasser Loukachenko. Il a déclaré que la Coupe du monde devrait faciliter la réconciliation entre le régime et l'opposition.

Cette attitude est naïve et dangereuse. La Coupe du monde ne conduira pas à un dialogue entre le régime et l'opposition, mais va plutôt constituer une possibilité de propagande pour Loukachenko. En 2014, Loukachenko a déjà abusé de la Coupe du monde de hockey sur glace pour ses propres besoins et s'est mis en scène comme un président proche du peuple, tandis que les indésirables comme les sans-abri étaient violemment chassés de la ville.

La Biélorussie ne retrouvera la paix que lorsque Loukachenko aura démissioné, que les prisonniers politiques seront libérés et qu'il ouvre la voie à de nouvelles élections démocratiques. La communauté internationale doit soutenir le peuple biélorusse dans sa lutte pour la liberté et la démocratie, au lieu de fournir au dictateur une scène de propagande sous la forme de la Coupe du monde. Le Danemark a déjà annoncé qu'il allait boycotter la Coupe du monde de hockey sur glace si elle se déroulait en Biélorussie . La Suisse doit faire de même et prendre clairement position contre la Coupe du monde en Biélorussie.

***

La pétition a été lancée par l'association "Libereco - Partnership for Human Rights", qui milite pour les droits de l'homme en Biélorussie et en Ukraine, et par l'organisation de campagne Campax.

Plus d'informations sur www.lphr.org et www.campax.org.

Neuigkeiten

2021-01-19 08:39:03 +0100

Petition ist mit 1,092 Unterschriften erfolgreich

2021-01-17 17:08:35 +0100

1,000 Unterschriften erreicht

2021-01-15 20:37:05 +0100

500 Unterschriften erreicht

2021-01-15 17:50:31 +0100

100 Unterschriften erreicht

2021-01-15 17:45:31 +0100

50 Unterschriften erreicht

2021-01-15 17:42:25 +0100

25 Unterschriften erreicht

2021-01-15 17:39:33 +0100

10 Unterschriften erreicht