Skip to main content

An: Pétition au Conseil fédéral

Reconnaissance du génocide de la communauté yézidie dans le nord de l'Irak

Deutsch: https://act.campax.org/petitions/anerkennung-des-volkermordes-an-der-ezidischen-gemeinschaft-im-nordirak
*****

Dans le nord de l'Irak, la population yézidie est à nouveau menacée, huit ans seulement après que "État islamique" (EI) ait commis un génocide à leur encontre et peu de temps après que ces personnes soient enfin rentrées chez elles. C'est pourquoi nous demandons au Conseil fédéral :
• De reconnaître officiellement le génocide des Yézidis.
• De s'engager pour la protection internationale de cette communauté menacée, en particulier dans le contexte des interventions militaires coordonnées des armées turque et irakienne.
• Nous demandons en outre un engagement financier pour la reconstruction des zones de peuplement yézidies dans les montagnes du Sinjar.
Signez maintenant notre pétition contre la menace imminente qui pèse sur la population yézidie. Après le retour d'une partie d'entre eux dans leur région d'origine ces dernières années et le début d'une reconstruction prudente, les Yézidis sont à nouveau menacés par l'intervention militaire coordonnée des armées turque et irakienne dans le nord de l'Irak depuis avril. En effet, l'armée de l'air turque bombarde cette région et l'armée irakienne a brièvement pris le contrôle des régions yézidies. Par ses attaques, elle a submergé les unités d'autodéfense qui s'y étaient constituées. Les Yézidis sont toujours privés de leur droit à l'autodétermination et sont à nouveau les victimes de jeux de pouvoir géopolitiques.
Dans cette situation, la protection de la population yézidie restante et la reconnaissance du génocide par le gouvernement suisse sont plus urgentes que jamais

Warum ist das wichtig?

Le 3 août 2022 marquera le huitième anniversaire du génocide des Yézidis par l'organisation terroriste "État islamique" (EI). Ce jour-là, en 2014, l'EI a lancé une offensive militaire de grande envergure contre les régions du nord de l'Irak (montagnes de Sinjar) traditionnellement peuplées par la communauté religieuse kurde des Yézidis. Tant l'armée irakienne que les unités de la région autonome kurde du nord de l'Irak (peshmerga) ont alors abandonné la population yézidie à son cruel destin. Selon les données de l'ONU, l'EI a tué entre 5000 et 10.000 personnes, plus de 7000 femmes et enfants yézidis ont été enlevé·es et systématiquement exploité·es sexuellement. Environ 400 000 Yézidis ont été chassés de chez eux. Une grande partie d'entre eux vit toujours dans des conditions difficiles dans des camps de réfugié·es dans le nord de l'Irak. Selon l'estimation d'une commission de l'ONU de juin 2016, la milice terroriste EI a commis un génocide contre la communauté yézidie - en 2017 encore, sa persécution dans le nord de l'Irak a été classée comme génocide continu. Les crimes contre l'humanité suivants sont reprochés aux terroristes de l'EI : Assassinats, conversions forcées, esclavage, viols, trafic d'êtres humains et expulsions. Le génocide des Yézidis a été reconnu par les Nations unies et le Parlement européen.

Neuigkeiten

2022-07-01 11:01:56 +0200

500 Unterschriften erreicht

2022-06-29 17:48:34 +0200

100 Unterschriften erreicht

2022-06-23 18:24:18 +0200

50 Unterschriften erreicht

2022-06-23 13:04:06 +0200

25 Unterschriften erreicht

2022-06-23 11:18:18 +0200

10 Unterschriften erreicht