Skip to main content

To: Conseil Municipal de la Ville de Genève, Conseil Municipal de la Ville du Grand-Saconnex, Grand Conseil de la République et Canton de Genève

Des mesures d’accompagnement dès l’ouverture de la route des Nations

Photo by Nick Fewings on Unsplash

Considérant que :

- La nouvelle route des Nations promet d’amener 20'000 véhicules/jour au centre-ville avec des nuisances importantes (bruit, pollution, insécurité, transit, etc.) pour les riverains des quartiers de Montbrillant, Petit-Saconnex ou encore des Grottes ainsi que ceux du Grand-Saconnex ;

- Le trafic et les nuisances déjà importantes sur les avenues Guiseppe-Motta, Hoffmann, de France, sur la route de Ferney et dans le quartier des organisations internationales ;

- La non-coordination de l’ouverture de la ligne de tram Nations-Grand-Saconnex qui doit être mise en service en 2026 ;

- En mars 2017, un accord a été conclu entre des associations et l’Etat concernant des mesures d’accompagnement censées être mises en application dès l’ouverture de la route des Nations.

Nous demandons :

1) La fermeture dans les plus brefs délais de la route de Ferney sans attendre le chantier du tram, afin d’éviter une augmentation du trafic par le biais d’une double pénétrante ;

2) La mise en place de radars punitifs pour la vitesse et informatifs pour le bruit dans les quartiers adjacents ;

3) La mise en place de plans de circulation avec sens uniques pour éviter que du trafic de transit ne percole à travers les quartiers (Vermont, Montbrillant, Grottes, Petit- et Grand-Saconnex, etc.) ;

4) La mise en zone de rencontre (20km/h) de secteurs sensibles (écoles, p. ex.) à Montbrillant, Petit-Saconnex, Les Grottes et au Grand-Saconnex ;

5) La mise en zones 30km/h de la place des Nations, av. Giuseppe-Motta, rue Hoffmann, av. Wendt, etc. ;

6) Une régulation des feux plus favorable aux piétons et aux vélos dans les quartiers adjacents.

Why is this important?

La Route des Nations va ouvrir ses vannes le 25 mars en créant une nouvelle pénétrante pour le trafic motorisé individuel. Elle ouvrira un nouvel axe pour les automobilistes provenant essentiellement de l’autoroute, du pays de Gex et de Terre-Sainte, pour autant que la route du Bois-Brûlé soit mieux utilisée qu’aujourd’hui. La route et son tunnel ont été financés par le Canton et l’énorme échangeur autoroutier essentiellement par la Confédération.

Les plans de circulation du côté de l’autoroute semblent relativement clairs, mais ce n’est pas le cas sur la commune du Grand-Saconnex et encore moins sur la Ville de Genève. Il est toutefois nécessaire que les mesures d’accompagnement soient rapidement mises en place afin que l’aubaine d’une double pénétrante entre la jonction autoroutière et la place des Nations ne se transforme en une habitude difficile à inverser.

Le risque d’augmentation globale du trafic avait conduit une alliance d’associations à s’opposer à la construction de cette route. Il s’agit de l’ATE, de l’Association RADAR et de l’Association pour une mobilité responsable. En fin de compte, en mars 2017, pour lever leur opposition, ces associations ont signé avec le DETA (qui était alors responsable de la mobilité) et la Commune du Grand-Saconnex un accord comprenant des mesures d’accompagnement dont la mise en application doit être effective dès l’ouverture de la route des Nations.

La concrétisation de ces mesures a déjà été planifiée récemment avec la Commune du Grand-Saconnex, mais d’autres mesures du côté de la Ville de Genève sont nécessaires. En effet, même si une partie de la circulation provenant du tunnel sera absorbée dans les Organisations internationales, une bonne part du trafic débouchera sur la Place des Nations depuis l’avenue de Titre 2/2 la Paix et non plus depuis la route de Ferney, sans compter l’augmentation de trafic global que l’attractivité de cette nouvelle infrastructure ne manquera pas de générer.

La configuration de la Place des Nations induira un écoulement du trafic soit vers le bas de l’Avenue de la Paix, soit vers l’Avenue Giuseppe Motta, l’accès à l’Avenue de France et à la rue de Montbrillant n’étant pas autorisé. On peut donc à juste titre craindre une importante percolation du trafic automobile vers les quartiers fortement habités de Varembé, de la Servette et jusqu’à la Place des Charmilles.

How it will be delivered

En personne le 1er juin 2024.

Updates

2024-04-03 19:36:50 +0200

1,000 signatures reached

2024-03-26 19:56:07 +0100

500 signatures reached

2024-03-23 14:07:55 +0100

100 signatures reached

2024-03-22 23:33:05 +0100

50 signatures reached

2024-03-22 15:43:17 +0100

25 signatures reached

2024-03-22 12:35:02 +0100

10 signatures reached