Skip to main content

An: Les conseillères et conseillers fédéraux

On est dans la merde! Dites la vérité sur l'urgence climatique et écologique

On est dans la merde! Dites la vérité sur l'urgence climatique et écologique

Deutsche Version: https://act.campax.org/petitions/wir-stecken-in-der-scheisse-sagt-die-wahrheit-uber-die-klimakrise-und-okologischen-kollaps
Versione italiana: https://act.campax.org/petitions/siamo-nella-merda-dite-la-verita-sull-emergenza-climatica-e-ecologia
************************************

Nous, signataires de cette pétition, demandons instamment au Conseil fédéral:
1. qu’il reconnaisse et déclare enfin l’urgence climatique et écologique, officiellement, publiquement et solennellement ;
2. qu’il agisse immédiatement pour cesser d’aggraver le péril qui nous menace ;
3. qu’il admette son échec continu et répété à protéger sa population, et mandate une assemblée citoyenne sur la justice climatique et écologique dont il suivra les décisions.

Sans réponse adéquate de sa part, nous estimons que la population a le droit sacré et le devoir indispensable de se rebeller pour protéger les fondements de son existence, et de prendre part, dans la non-violence, à de la désobéissance civile à grande échelle.

Warum ist das wichtig?

Nous sommes au bord du gouffre.

L’humanité fait face au plus grand danger de son histoire. Un danger qui, si l’on ne s’en préoccupe pas immédiatement, engloutira tout ce qui nous est cher sur cette Terre: ses habitants et habitantes, ses écosystèmes, l'avenir des personnes qui ne sont pas encore nées.

La science est claire: nous vivons la 6e extinction de masse, notre climat a commencé à se dérégler, et les conditions planétaires ne seront bientôt plus celles qui ont permis à la civilisation humaine d’émerger et de s’épanouir. Si nous n’agissons pas avec rapidité et détermination, nous allons vers une catastrophe dont l’horreur défie l’imagination.

L’Office Fédéral de l’Environnement lui-même annonce un réchauffement du climat de la Suisse de 7 degrés d’ici à la fin du siècle [1], si les rejets de gaz à effet de serre ne sont pas immédiatement et massivement réduits. Sur cette trajectoire, la plus grande partie de notre planète pourrait devenir physiquement inhabitable en quelques décennies seulement [2].

Les causes de cette catastrophe sont pourtant parfaitement identifiées depuis des décennies. Malgré cela, les gouvernements successifs ont laissé la situation s’aggraver, et les rejets de gaz à effet de serre augmenter d’année en année dans le monde. C’est aussi le cas de celles de notre propre pays, bien que celui-ci s’obstine à n’en compter que le tiers dans ses « plans climat 2050 » [3]. La Suisse continue par ailleurs à saccager, sur son sol comme à l’étranger, les écosystèmes qui sont à la base des fonctions vitales de la planète [4]. Cette participation continue à la destruction du monde commun est d’autant plus amorale que la Suisse en est l’un des pays les plus riches et les plus stables.

Que faire pour que le gouvernement remplisse enfin sa mission de protéger la population comme indiqué dans la Constitution, et agisse pour arrêter l’aggravation de la catastrophe climatique et écologique ? Rapports de scientifiques, accords internationaux, élections, initiatives, marches, lettres… rien n’y a fait. Alors que les derniers grains du sablier nous échappent, l’heure n’est plus à répéter des méthodes qui ont prouvé leur inefficacité.

Nous, signataires de cette pétition, demandons instamment au Conseil fédéral:
- qu’il reconnaisse et déclare enfin l’urgence climatique et écologique, officiellement, publiquement et solennellement ;
- qu’il agisse immédiatement pour cesser d’aggraver le péril qui nous menace ;
- qu’il admette son échec continu et répété à protéger sa population, et mandate une assemblée citoyenne sur la justice climatique et écologique dont il suivra les décisions.

Sans réponse adéquate de la part du Conseil Fédéral d’ici au 20 septembre 2021, et en accord avec notre conscience éthique, analyse rationnelle, préoccupation morale ou croyance spirituelle, et avec notre attachement profond à la démocratie, nous, signataires de cette lettre, estimons que la population a le droit sacré et le devoir indispensable de se rebeller pour protéger les fondements de son existence, et de prendre part, dans la non-violence, à de la désobéissance civile à grande échelle.

Cette résolution est un acte d’amour envers ce qui nous est le plus précieux : la sécurité et le bien-être de nos enfants, l’entente et la paix de nos communautés, et l’avenir de la planète elle-même et de toutes celles et ceux qui l’habitent.

------
Lisez la lettre adressée au Conseil fédéral par la rébellion pour le vivant: https://cutt.ly/hnC8pMa
Rejoignez la rébellion: www.xrebellion.ch

------
[1] Office fédéral de l’environnement, Changements climatiques en Suisse, novembre 2020, p. 7
[2] Xu et al., Future of the human climate niche, PNAS, Mai 2020
[3] https://www.24heures.ch/lempreinte-climatique-suisse-deborde-de-ses-frontieres-738068748577
[4] Office fédéral de l’environnement, Biodiversité en Suisse : état et évolution, 2017

Kategorien


Ich habe unterzeichnet, weil...

  • Une des prémisses au droit de vote des plus jeunes contre l'absurdité des nantis, souvent âgés (>45 ans)...
  • Pour mes enfants
  • Il ne nous appartient pas de décider de la fin de ce monde.

Neuigkeiten

2021-06-30 18:23:23 +0200

1,000 Unterschriften erreicht

2021-06-24 10:32:10 +0200

500 Unterschriften erreicht

2021-06-22 23:56:02 +0200

100 Unterschriften erreicht

2021-06-22 22:22:44 +0200

50 Unterschriften erreicht

2021-06-22 21:41:37 +0200

25 Unterschriften erreicht

2021-06-22 20:19:16 +0200

10 Unterschriften erreicht