An: Conseiller fédéral M. Alain Berset

Un appel urgent : Les personnes handicapées doivent être protégées lors du triage

🇩🇪Deutsche Version: https://act.campax.org/p/dringlicher-aufruf-triage
🇮🇹Versione italiana: https://act.campax.org/p/appello-urgente-triage
******

Cher conseiller fédéral Alain Berset

La pandémie s'aggrave en Suisse : à cause de la vague de l'omicron, les hôpitaux ont décrété le niveau d'alerte le plus élevé et se préparent au triage. La task force scientifique du Conseil fédéral a averti la semaine précédant Noël que les unités de soins intensifs pourraient être surchargées et qu'il n'y aurait pas assez de lits disponibles.

Face à l'augmentation spectaculaire du nombre de cas et à la surcharge des hôpitaux, les signataires de la lettre ouverte appellent le Conseil fédéral à prendre des mesures concrètes immédiates pour que les personnes handicapées ne soient pas discriminées dans les soins de santé pendant la crise du COVID et notamment lors du triage.

Warum ist das wichtig?

La Suisse a besoin de toute urgence d'une base juridique pour les décisions de triage garantissant également que les personnes handicapées ne soient pas victimes de discrimination. À cette fin, les directives existantes de l'Académie suisse des sciences médicales (ASSM) doivent être mises en œuvre dans les hôpitaux. Les lignes directrices indiquent clairement que les ressources disponibles doivent être distribuées sans discrimination.

Les personnes en situation de handicap physique, mental ou psychique ainsi que leurs proches et familles craignent de plus en plus que les décisions de triage ne conduisent à de graves discriminations car les chances de survie des personnes en situation de handicap à l'hôpital sont sous-estimées à tort.

Les situations de vie des personnes handicapées sont déjà très souvent méconnues aujourd'hui, comme le montre la pratique justement décriée des rapports IV. Lorsque de telles évaluations conduisent à de mauvaises décisions médicales, il y a de graves conséquences pour la vie et la santé des personnes handicapées.

Après les critiques des organisations pour les personnes handicapées, l'Académie suisse des sciences médicales a déjà ajusté les critères de triage des traitements de soins intensifs en cas de pénurie de ressources en 2020. Cependant, les directives de triage ne remplacent pas une base légale, comme l'a récemment précisé l'organisation faîtière Inclusion Handicap dans un article du SRF.

Merci beaucoup pour votre attention et nous sommes confiants que le Conseil fédéral et le Parlement, en étroite collaboration avec les cantons, traiteront la santé de la population comme la plus haute priorité.


Pour les demandes des médias :

Islam Alijaj, président de l'association Tatkraft, islam.alijaj@tatkraft.org, +41 76 349 60 16 (messages directs de préférence)

Kategorie