Skip to main content

An: Andrey Shved, Procureur général de la République du Bélarus

Bélarus : liberté pour les prisonniers et prisonnières politiques

Petitionsübergabe

Monsieur le Procureur général,

Je tiens à vous exprimer ma profonde préoccupation face aux graves violations des droits humains commises au Bélarus. Je suis particulièrement alarmé(e) face aux violations des droits de milliers de militants d’opposition, de journalistes, de blogueurs et de manifestants pacifiques, ainsi que de simples passants pendant les manifestations qui ont eu lieu depuis l’élection présidentielle contestée du 9 août 2020.

Je suis particulièrement préoccupée par l’emprisonnement du chauffeur de taxi VIACHASLAU RAHASHCHUK. Il souffre de problèmes de santé graves, causés par des actes de torture et d’autres mauvais traitements.

Je suis également alarmé(e) face aux multiples emprisonnements d’ALIAKSANDR KAZLIANKA, militant et syndicaliste.

Au vu de ce qui précède, je vous demande instamment, Monsieur le Procureur général:

1. conformément aux obligations de votre pays au titre du Pacte international relatif aux droits civils et politiques (PIDCP), d’ordonner la libération immédiate et inconditionnelle de Viachaslau Rahashchuk et d’Aliaksandr Kazlianka, étant donné qu’ils ont été détenus uniquement pour avoir exercé leur droit d’exprimer librement et pacifiquement leurs opinions, d’abandonner les charges à leur encontre et de garantir leur droit à un recours pour poursuites pénales infondées ;

2. de respecter les obligations internationales de votre pays au titre de la Convention des Nations-Unies contre la torture et d’engager sans délai des enquêtes indépendantes et impartiales au sujet des allégations d’actes de torture et d’autres mauvais traitements à l’encontre de Viachaslau Rahashchuk ;

1. d’ordonner la libération de tous les autres prisonniers politiques et de toutes les personnes détenues pour l’exercice de leur droit à la liberté de réunion pacifique pendant la période post-électorale au Bélarus.

Warum ist das wichtig?

VIACHASLAU RAHASHCHUK a été arrêté violemment et arbitrairement le 10 août 2020, alors qu’il se promenait avec sa sœur et le fils de 12 ans de celle-ci à Pinsk. Le lendemain, un compagnon de cellule a fait savoir que Rahashchuk avait été roué de coups par des agents pénitentiaires. Il avait été blessé à la tête et à la colonne vertébrale. Sa famille a demandé à maintes reprises qu’il soit examiné par un médecin indépendant, mais il ne reçoit toujours pas les soins médicaux dont il a besoin de toute urgence. Le 30 avril 2021, Viachaslau Rahashchuk a été condamné à six ans d’emprisonnement dans une colonie pénitentiaire pour « Participation à des troubles de masse ». Une cour d'appel a confirmé la peine.

Après avoir déjà subi plusieurs arrestations par le passé, ALIAKSANDR KAZLIANKA a de nouveau été arrêté le 2 mars 2021. Le militant et syndicaliste se serait rendu coupable de « mise en place d’organisations criminelles ou participation à de telles organisations ». Il est en outre accusé d’ « organisation d’actions de groupes en grave violation de l’ordre public ou participation à de telles actions ». Cette accusation concernait un barrage routier de 2018 mis en place pour protester contre la construction d’une usine de production de batteries. Cependant, selon des sources fiables, il n’avait même pas participé à cette manifestation. Aliaksandr Kazlianka est actuellement détenu au Centre de détention provisoire no. 1, dans des conditions particulièrement sévères.

Les exemples de Viachaslau Rahashchuk et d'Aliaksandr Kazlianka montrent l'ampleur dévastatrice des violations des droits humains au Bélarus.

Schweiz

Maps © Stamen; Data © OSM and contributors, ODbL

Neuigkeiten

2022-08-25 16:20:05 +0200

Petition ist mit 723 Unterschriften erfolgreich

2022-05-06 15:10:05 +0200

500 Unterschriften erreicht

2022-05-05 17:17:23 +0200

100 Unterschriften erreicht

2022-05-05 17:07:41 +0200

50 Unterschriften erreicht

2022-03-01 11:57:07 +0100

25 Unterschriften erreicht

2022-02-25 09:15:29 +0100

10 Unterschriften erreicht