Skip to main content

An: Conseiller fédéral Guy Parmelin

Partager le vaccin contre le Covid dans le monde : Exemption pour l'accès à la vaccination COVID-19.

Partager le vaccin contre le Covid dans le monde : Exemption pour l'accès à la vaccination COVID-19.

Deutsche Version --> https://act.campax.org/p/TRIPS-DE
Versione italiana --> https://act.campax.org/p/TRIPS-IT

L'accord ADPIC* de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) régit les relations commerciales des droits de propriété et de brevet. L'Afrique du Sud et l'Inde ont maintenant proposé à l'OMC une exception à cet accord. Cela signifierait que les États membres peuvent renoncer à l'application des droits de propriété intellectuelle en rapport avec COVID-19 (tests, traitements et vaccins). Près de cent pays soutiennent déjà cette dérogation.

La Suisse rejette actuellement cette demande. Nous appelons le conseiller fédéral Guy Parmelin à soutenir la demande de dérogation à l'accord ADPIC et à œuvrer pour son adoption.

* Accord sur les aspects des droits de propriété intellectuelle qui touchent au commerce

Warum ist das wichtig?

Une exemption de la protection par brevet est nécessaire de toute urgence. Dans le monde entier, la pandémie provoque le chaos, l'appauvrissement et la mort de nombreuses personnes. Les inégalités sont également évidentes à tous les niveaux. Si des pays comme la Suisse ont déjà pu obtenir par contrat des vaccins suffisants et ont commencé leurs campagnes de vaccination, d'autres n'ont aucune chance de parvenir à une immunité collective dans un avenir proche.

Au lieu d'une production décentralisée et rapide, le système actuel favorise la production exclusive de vaccins par quelques grandes entreprises pharmaceutiques, alors que l'approvisionnement mondial en vaccins est bloqué. Pourtant, deux études récentes montrent que la distribution mondiale de vaccins pourrait réduire de moitié le nombre de décès dus à la COVID-19 [1] et diminuer les dommages économiques [2].

Dans un monde globalisé, la pandémie ne peut être gérée que si elle est également abordée de manière globale. Nous ne pouvons y parvenir que si nous faisons tout notre possible pour que les pays les plus pauvres puissent eux aussi vacciner rapidement leurs populations.

Les mécanismes d'urgence mis en place dans le cadre de la lutte contre la COVID-19 ne sont pas suffisants pour délivrer les doses de vaccin nécessaires contre la COVID-19 [3].

La pandémie de coronavirus est une crise sanitaire et économique, mais c'est aussi une crise des droits de l'Homme. Les obligations de la communauté internationale en matière de droits de l'Homme impliquent une négociation constructive de la dérogation aux ADPIC. Pour prévenir toute propagation et mutation futures, la pandémie doit être contenue à l'échelle mondiale. La dérogation ADPIC est un pas important et élémentaire dans cette direction.

La Suisse doit maintenant soutenir la dérogation ADPIC. Ce faisant, il se fera du bien et montrera en même temps qu'il se soucie du respect des droits de l'homme et de la santé de tous.

1 https://news.northeastern.edu/2020/09/14/if-rich-countries-monopolize-covid-19-vaccines-it-could-cause-twice-as-many-deaths-as-distributing-them-equally/?utm_source=News@Northeastern&utm_campaign=c052ad167b-EMAIL_CAMPAIGN_2020_09_15_12_54&utm_medium=email&utm_term=0_508ab516a3-c052ad167b-278483653

2 https://www.who.int/news/item/03-12-2020-global-access-to-covid-19-vaccines-estimated-to-generate-economic-benefits-of-at-least-153-billion-in-2020-21?fbclid=IwAR2K3wi-KwHon0RBNZ8ZrPvgPiTDHoRHsX93Wef2QbmlKWm0iwnyTliEtgY

3 https://www.alliancesud.ch/de/file/77123/download?token=7bhS88N7


Ich habe unterzeichnet, weil...

  • Justice sanitaire

Neuigkeiten

2021-02-19 15:29:27 +0100

1,000 Unterschriften erreicht

2021-02-18 21:15:03 +0100

500 Unterschriften erreicht

2021-02-18 18:07:26 +0100

100 Unterschriften erreicht

2021-02-18 18:01:15 +0100

50 Unterschriften erreicht

2021-02-18 17:56:59 +0100

25 Unterschriften erreicht

2021-02-18 17:54:48 +0100

10 Unterschriften erreicht