Skip to main content

An: Mme la Conseillère fédérale Karin Keller-Sutter

Pour une politique suisse humaine envers les requérants d’asile érythréens

Pour une politique suisse humaine envers les requérants d’asile érythréens

1. Les requérants d’asile en provenance d’Érythrée n’ayant pas obtenu l’asile en Suisse doivent être admis provisoirement ;

2. La réévaluation du statut des érythréens admis provisoirement par le passé doit être suspendue ;

3. Ceux qui ont été exclus de l’admission provisoire doivent en être réintégrés ;

4. La Suisse n’entame pas de négociations avec l’Érythrée sur un accord de réadmission tant que la situation des droits humains ne s’améliore pas dans ce pays, et doit en informer le gouvernement érythréen ;

5. La Suisse doit œuvrer en dialogue avec les autorités érythréennes, par tous les moyens à disposition, pour que la situation des droits humains dans ce pays s’améliore fondamentalement.

Cette pétition est soutenue par le Eritreischer Medienbund Schweiz:
https://eritreischer-medienbund.ch/

Warum ist das wichtig?

La Suisse applique une politique de plus en plus restrictive envers les requérants d’asile érythréens. Elle est une de plus sévères d’Europe, et ce malgré les violations systématiques des droits humains en Érythrée.

La Rapporteuse spéciale sur la situation des droits de l’homme en Érythrée brosse, dans le dernier rapport (juillet 2019), un tableau accablant de ce pays. Il y a des arrestations arbitraires, les gens « disparaissent » ou sont détenus à durée illimitée, le service militaire est extrêmement strict et répressif – et des garanties juridiques sont absentes à large échelle.

Le Tribunal administratif fédéral (TAF) confirme le renvoi ordonné par le SEM de plus en plus de requérants vers l’Érythrée, alors qu’il reconnaît lui-même que les informations en provenance de ce pays sont extrêmement incertaines et en dépit de deux condamnations de la Suisse en 2018 par le Comité des Nations Unies contre la torture (CAT). Vu que les renvois vers l’Érythrée sont toujours impossibles, la politique de la Suisse jette littéralement à la rue nombre de requérants d’asile, qui en sont réduits à l’aide d’urgence, situation qui se prolonge de manière indéterminée. En découle pour ces nombreuses personnes une situation inhumaine intolérable.

Neuigkeiten

2019-10-24 11:40:16 +0200

25 Unterschriften erreicht

2019-10-22 18:04:24 +0200

10 Unterschriften erreicht