Skip to main content

An: La Présidente de la Confédération Simonetta Sommaruga

L'aide d'urgence Corona pour tous les indépendants - et cette fois-ci vraiment pour tout le monde !

L'aide d'urgence Corona pour tous les indépendants - et cette fois-ci vraiment pour tout le monde !

Deutsche Version 🇩🇪: https://act.campax.org/p/coronahilfefueralle

Video:
https://youtu.be/RQaJHQBOIEU
Madame la Présidente de la Confédération Helvétique, vous avez assuré à la Suisse, en des termes impressionnants, que personne ne serait laissé en plan lors de la crise de Corona. Et votre collègue du Conseil fédéral, Guy Parmelin, a déclaré lors de la présentation des milliards d'aide fédérale que tout le monde serait aidé : les salariés, les entreprises, les indépendants.

Entre-temps, l'aide a été déployée et les médias ne manquent pas d'éloges. Mais depuis quelques jours, des dizaines, voire des centaines de milliers de travailleurs indépendants se frottent les yeux parce qu'ils se rendent compte qu'ils passent entre toutes les mailles du filet et - à dater du 25 mars 2020 - n'y verront pas un centime.

De nombreux entrepreneurs individuels indépendants, tels que les chauffeurs de taxi, les graphiste.es, les ingénieur.es du son, les photographe.es, les consultant.es en marketing web, les cameramen, les monteur.es vidéo, les nettoyeur.es, entre autres, sont sur le point de mourir et se rendent au bureau d'aide sociale - simplement parce qu'ils ont été rayés de la liste des indépendants ayant besoin d'un soutien dans les centres de consultation du Seco. Parce qu'ils ne sont pas une S.A.R.L. et parce qu'ils ne sont pas directement touchés par la fermeture d'une entreprise, mais seulement indirectement : ils n'ont pas de travail et pas de revenu parce que leurs clients font une pause.

Ces travailleurs indépendants ont maintenant besoin de votre aide, car ils ne peuvent pas s'inscrire pour un travail de courte durée ou demander une perte de revenus. Parce qu'ils ne correspondent à aucun des deux critères. Si vous n'y croyez toujours pas, vous devriez certainement jeter un coup d'œil au Kassensturz du SRF le mardi 24.3.

Madame la Présidente, Monsieur le Ministre de l'économie : ne laissez pas tomber ces innombrables travailleurs indépendants, qui passent maintenant entre toutes les mains. Nous demandons une aide d'urgence Corona pour tous les indépendants - et cette fois-ci vraiment pour tout le monde!

Warum ist das wichtig?

Sans eux, l'économie Suisse ne fonctionnerait pas de la même manière : Les petites entreprises individuelles, les petits indépendants solitaires - généralement fondés avec une forme juridique qui offre de nombreux risques et presque aucune sécurité. Ce sont eux qu'une grande entreprise peut encore appeler le vendredi soir pour leur demander d'effectuer une mission urgente rapidement pendant le week-end ou du jour au lendemain. Ces personnes travaillent souvent seules, à la maison, en mettant toutes leurs économies dans leur petite entreprise et doivent vivre avec le fait que les choses sont parfois meilleures, parfois moins bonnes. Ils ont tous mis leur cœur et leur âme dans la création de leur propre petite entreprise - et la plupart du temps sans aide extérieure. Les banques ne leur accordaient pas de prêts, et les investisseurs ne s'y intéressaient pas.

Depuis la fin du mois de février, ces indépendants n'ont plus de commandes. Parce que leurs clients sont entrés dans la clandestinité ou ont dû fermer. Ainsi, bien qu'ils ne soient pas directement touchés par une fermeture, ils le sont généralement encore plus. En effet, alors que leur client est déjà en chômage partiel, cette option n'existe pas pour les indépendants - à moins qu'ils ne soient associés en tant que salariés. Cela conduit à des situations absurdes comme celle-ci: Un hôtel peut continuer à fonctionner - mais il est compréhensible qu'il ait peu de clients, et donc qu'il fasse des pauses de quelques mois. Tous les employés (y compris ceux qui perçoivent un salaire horaire) reçoivent une indemnité de chômage partiel. Mais le petit brasseur qui fournit cet hôtel, et qui n'est malheureusement pas une société à responsabilité limitée, ne peut pas s'inscrire au chômage partiel. Il ne peut pas non plus perdre ses revenus, car il n'a pas dû fermer une "entreprise accessible au public".

Ensemble, éliminons ces pièges absurdes. Le Conseil fédéral a décidé cette semaine que toutes les entreprises touchées par la crise de Corona recevront de l'aide - et même toutes. Les entreprises individuelles devraient pouvoir demander un chômage partiel ou une indemnisation pour perte de revenus - qu'elles soient directement ou indirectement touchées par les mesures fédérales.

Merci beaucoup d'avoir veillé à ce que personne ne soit vraiment laissé en plan.


Ich habe unterzeichnet, weil...

  • Nous avons tous le droit d'être aider, même les indépendants, ne nous laissons pas mourir sans demander de l'aide.
  • Suis tombé du filet et me frotte la tête comme m’en tirer matériellement dans l’inegalité croissantes chez les helvètes les fonctionnaires en chefs sans soucis financiers sont-elles, sont-ils aveugles : ouvrez les yeux mesdames et messieurs svp LM bravo
  • il est important que nous soyons solidaires et que nous aidions les indépendants à passer cette crise.

Neuigkeiten

2020-03-30 22:11:30 +0200

1,000 Unterschriften erreicht

2020-03-27 18:29:50 +0100

500 Unterschriften erreicht

2020-03-27 11:18:40 +0100

100 Unterschriften erreicht

2020-03-27 10:49:28 +0100

50 Unterschriften erreicht

2020-03-27 10:01:16 +0100

25 Unterschriften erreicht

2020-03-27 09:04:09 +0100

10 Unterschriften erreicht